Quand on s’aime de trop, on devient narcissique !

Voici une idée qui est la cause de bien des confusions inutiles et qui revient très souvent quand je parle d’amour de soi autour de moi (comme en témoigne la réaction de ma fille que vous retrouvez dans l’article précédent et qui est la raison de la rédaction de celui-ci) !

L’amour de soi n’est jamais la cause du narcissisme, que du contraire !

De plus, est-il possible de s’aimer trop ? Je ne le pense pas mais je laisse cette question ouverte pour le moment. Aujourd’hui, j’ai décidé de me concentrer sur la différence entre « narcissisme » et « amour de soi ». Passons donc aux choses sérieuses ! 🙂

Savez-vous d’où vient le terme « narcissisme » ?
Le terme « narcissisme » tire son origine du nom du héros d’une histoire de la mythologie grecque dans laquelle le jeune et beau Narcisse, fils d’un dieu et d’une nymphe (ce n’est pas n’importe qui), tombe amoureux du reflet de son visage qui apparaît à la surface d’une source d’eau. Il est tellement subjugué par la beauté de celui-ci qu’il ne peut s’empêcher de le regarder. Il en oublie de boire et de manger, et finit par mourir.

A la lecture de cette histoire, nous pourrions être tentés de conclure que Narcisse souffre d’un excès d’amour de lui puisqu’il lui est impossible de détourner son regard de sa propre image. Est-ce vraiment le cas ?

Eh bien non ! En fait, Narcisse ne s’aime pas lui, mais aime son reflet. C’est une nuance qui a toute son importance !

Les études nous montrent que les personnes narcissiques ont une mauvaise estime d’elles-mêmes. Il ressort même que celles-ci peuvent, parfois, être animées par une haine envers elles-mêmes. En fait, les personnes narcissiques compensent le manque d’amour qu’elles se portent par l’affichage de leur réussite et par l’envie générée chez les autres par celle-ci.

Être narcissique, c’est tomber amoureux de l’image de soi reflétée par les autres. La personne narcissique est dépendante du regard de l’autre. Elle est dépendante de l’image positive et de l’admiration qu’elle essaie de créer chez les personnes qui l’entourent. Cette stratégie inconsciente sert de réassurance pour compenser une estime de soi défaillante et un auto-jugement de sa valeur intrinsèque estimée insuffisante, voire inexistante. Cette souffrance intérieure sera également compensée par un besoin de puissance et de pouvoir, par la recherche d’attention et par la démonstration de sa grandeur. La personne narcissique a besoin de tout cela pour gonfler son image d’elle-même, pour ne pas s’écrouler. Cela les rend incapables d’aimer les autres. Est-ce que cela ressemble à de l’amour de soi ?

Que du contraire ! Quelqu’un capable d’amour de soi n’est pas dépendant de l’image que les autres ont de lui, ni du fait que ceux-ci l’aiment ou l’admirent. La source de son propre amour est intérieure. Grâce à cette faculté, cette personne aura une grande capacité d’aimer et d’accepter les autres tels qu’ils sont. Son amour d’elle-même est, à son tour, source d’amour pour les autres. Il s’agit bien d’une toute autre dynamique !

Vous savez donc maintenant que vous pouvez vous aimer sans risque de devenir narcissique. Ne vous en privez pas ! Et si vous êtes narcissique, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! 🙂

La prochaine fois que vous serez confronté à une personne narcissique, considérez-la avec bienveillance, elle en a bien besoin. De plus, cela vous aidera à prendre un peu de recul, à moins souffrir de son comportement et à transformer vos pensées négatives en énergie positive !

Amicalement,

Nicolas

 

2 réponses sur “Quand on s’aime de trop, on devient narcissique !”

  1. Voici un article bien éclairant…
    Il y a donc une grande différence entre le désir et la joie qu’apporte le fait d être apprécié des autres et le fait de rechercher chez ces derniers leur regard admiratif de soi…
    L’humilité peut aussi nous épargner d’être narcissique…
    Merci…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *