Par où commencer ?

Vous avez décidé de vous aimer un petit peu plus.
Très bonne décision ! Mais par où commencer ?

La première chose à faire est de prendre conscience des petites pensées intérieures, des petites phrases assassines que vous vous répétez tout au long de la journée et dont vous êtes la victime. Celles-ci agissent comme un poison sur votre capacité à vous aimer.

Je vous propose donc un exercice : noter toutes vos pensées négatives, toutes vos auto-critiques et vos jugements pendant une journée. J’ai préparé un document à compléter pour vous y aider.

Pour celles et ceux qui ne verraient pas de quoi je parle, voici quelques exemples.

Pour vous Mesdames :

  • Face au miroir le matin : « Il y a du boulot au niveau maquillage ! »
  • Quelques minutes plus tard en choisissant vos vêtements : « Je n’ai rien à me mettre, rien ne me va, je ressemble à un sac ! »
  • Suite à une dispute avec votre fille : « Je suis une mauvaise mère, mes copines ont une relation tellement chouette avec leurs enfants ! »

Pour vous Messieurs :

  • Face au miroir le matin : « Tu as vu ton ventre ! On dirait que tu es « enceinte » ! Et tes muscles tout mous ! Et ta calvitie ! … »
  • Lorsque votre voisin vous montre sa nouvelle grosse bagnole : « Lui au moins, il a réussi ! »
  • Perdu mais sans intention de demander votre chemin : « Quelle honte, je suis vraiment incompétent ! »

Et pour tout le monde :

  • Face à un problème (même tout petit) qui se présente à vous : « Je ne vais jamais y arriver, je n’en suis pas capable ! »
  • Après le problème surmonté : « Si j’y suis arrivé c’est que ce n’était pas si difficile que cela et que tout le monde peut le faire ! »
  • Lors d’une discussion avec des amis : « J’ai une vie banale et inintéressante alors que celle des autres est géniale ! Tout est si facile pour eux ! »
  • Lorsqu’on a fait une erreur : « Tu es vraiment nul ! N’importe qui aurait réussi ! »

Tant mieux si ces quelques exemples un peu caricaturaux ne vous concernent pas; je vous propose quand-même de faire l’exercice. 🙂

Chacune de ces phrases prise séparément n’est pourtant pas bien méchante. Cependant, l’accumulation de celles-ci jours après jours, mois après mois, années après années, abime inlassablement l’amour que vous vous portez.

Regardez-vous avec bienveillance et rappelez-vous régulièrement ceci :

« Les pensées ne sont que des pensées, elles ne sont pas la réalité, elles n’existent que dans mon esprit. »

Amicalement,

Nicolas

Article réalisé avec l’aimable collaboration de ma compagne Laurence.

Cliquez ici pour télécharger le document d'exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *